Petites villes de demain

Avec ce programme, l’État souhaite venir en aide à 1000 communes de moins de 20 000 habitants, en finançant des projets de revitalisation de centre-ville (commerces, déplacements, services, etc.). Il met sur la table 3 milliards d’euros à partager entre les lauréates d’ici 2026.

Vendredi 23 mars, le Département a officialisé son association à Petites villes de demain, dont il sera la «pierre angulaire», en participant aux demandes de

subvention et au suivi des projets d’études. Il cofinancera les études d’ingénierie via ses sociétés d’économie mixte (Semdas, Sempat). Vingt communes en bénéficieront : Aulnay, Courçon, Gémozac, Jonzac, Marans, Marennes-Hiers-Brouage, Matha, Mirambeau, Montendre, Montguyon, Pons, Pont-l’Abbé-d’Arnoult, Saint-Aigulin, Saint-Genis-de-Saintonge, Saint-Jean-d’Angély, Saint-Pierre-d’Oléron, Saint-Porchaire, Saint-Savinien, Saujon, Surgères.